Nouveau plan de délestage

04/05/2007
Nouveau plan de délestage

La Compagnie d'énergie électrique du Togo (CEET), très éprouvée par la crise énergétique qui secoue le pays et ses voisins du Bénin et du Ghana depuis un an, a réduit à 6 heures par jour, le temps de fourniture du courant électrique aux populations et entreprises, suivie de coupure de 12 heures, dans un communiqué rendu public mercredi.

Depuis quelques jours, indique le communiqué, "la situation de la fourniture de l'énergie électrique s'est profondément dégradée avec pour conséquences le non respect du programme de délestage".La CEET a pratiqué jusque-là un délestage de courant de 8 heures de fourniture, suivie d'autant d'heures de coupure. Mais depuis quelques temps, ce programme n'est plus respecté.

Actuellement, note-t-on, le courant électrique est devenu une denrée rare et n'est fourni parfois que pendant 3 à 5 heures par jour et suivant les quartiers.

Ce délestage perturbe sérieusement le fonctionnement des entreprises, des services, des écoles et autres activités socio-économiques dans le pays.

Depuis un an, le Togo traverse une crise énergétique, suite à la réduction par le Ghana et la Côte d'Ivoire, principaux fournisseurs de leur fourniture du courant électrique.

Le Togo dépend à 80% de l'extérieur, en matière de courant électrique.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.