Nouvelle forme de cybercriminalité

16/03/2009
Nouvelle forme de cybercriminalité

Depuis quelques mois, une nouvelle escroquerie se développe sur internet. Après les classiques arnaques au transfert de fonds appartenant à de riches personnalités décédées dans un accident de voiture ou d'avion (scam 419), voici que les escrocs ont trouvé une nouvelle idée. Ils adressent à leurs futures victimes un email émanant de pseudo agences gouvernementales togolaises ou de l'Onu souhaitant acquérir du sucre, du bois, des uniformes ou des pneus.

Pour prétendre à l'obtention du marché, il faut au préalable payer une caution et des frais légaux qui se montent parfois à près 40.000 dollars. Une fois l'argent viré, les cybercriminels prennent la poudre d'escampette.

Il est donc nécessaire d'appeler les internautes à la prudence dans l'hypothèse où ils recevraient une proposition de cette nature.

Le Togo est utilisé par les réseaux mafieux pour cette nouvelle forme de criminalité. Il s'agit la plupart du temps de Nigérians installés à Lomé.

La police demeure très attentive et surveille de près les cybercafés et les lignes GSM, principaux moyens utilisés par les escrocs.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.