Nouvelle récompense pour la reine blanche

18/11/2013
Nouvelle récompense pour la reine blanche

Marie Claude Lovisa, alias reine Mawulolo 1er, s’est vue décerner vendredi dernier au Sénat à Paris le Trophée ‘Femmes 3000’. C’est la deuxième fois que la ‘Reine blanche’ reçoit ce prix en 5 ans qui récompense des femmes d'origine française qui oeuvrent à l'étranger. 

Marie Claude Lovisa, dite reine Mawulolo ("Dieu est grand" en éwé, une langue du sud du Togo) est une française d'origine lyonnaise qui a décidé de vivre au Togo. En allant à Takpia (75km de Lomé), il y a une dizaine d'années, elle ne s'était jamais doutée qu'on en ferait un jour une reine, surtout que la localité changerait d'appellation pour devenir Lovisa kopé (village de Lovisa), du nom de la désormais, souveraine.

Marie Claude a été intronisée en novembre 2004, au cours d'une grandiose cérémonie traditionnelle précédée d'une quinzaine de jours d'internement rituel.

Au cours de cette retraite, elle a passé les différentes cérémonies rituelles, qui conduisent à l'intronisation, celle-ci étant marquée par le port d'un accoutrement de reine, avec une couronne dorée.

La reine qui a adopté 10 enfants, entièrement pris en charge sur fond propre, projette la construction d'une clinique pour des opérations mobiles d'hernies, la création d'un centre de formation professionnelle (menuiserie, maçonnerie et couture) et d'un orphelinat.

Photo : Marie Claude Lovisa vendredi dernier au Sénat

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.