Odeur de poudre à l'aéroport de Lomé

27/11/2009
Odeur de poudre à l'aéroport de Lomé

Des policiers, des gendarmes et des douaniers ont achevé jeudi à Lomé une formation sur les méthodes de pointe pour lutter contre trafic de drogue à l'aéroport de Lomé.

Des experts de l'Union européenne, de France, de Belgique et du Ghana ont fourni à la quarantaine de fonctionnaires présents une mine d'informations sur les moyens utilisés par les trafiquants pour passer la drogue. Les policiers de l'aéroport arrêtent régulièrement des passeurs, ce que l'on appelle des mules, qui transportent de petites quantités de cocaïne dans leurs bagages ou qu'ils ont injectés avant le départ, pour le compte de cartels sud-américains qui utilisent les pays d'Afrique de l'Ouest comme base de réexportation vers l'Europe et les Etats-Unis.

Pour le colonel Latta Dokizim, directeur général de l'Aviation civile, la lutte contre le trafic de drogue est un impératif pour le Togo.

« Cette formation permet de renforcer les capacités de nos agents dans ce combat au quotidien ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo modernise ses prisons

Justice

Surpopulation, promiscuité, manque d’hygiène, violences. L'état des prisons n'est pas reluisante, mais c'est en cours d'amélioration.

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.