Odeur de poudre à l'aéroport de Lomé

27/11/2009
Odeur de poudre à l'aéroport de Lomé

Des policiers, des gendarmes et des douaniers ont achevé jeudi à Lomé une formation sur les méthodes de pointe pour lutter contre trafic de drogue à l'aéroport de Lomé.

Des experts de l'Union européenne, de France, de Belgique et du Ghana ont fourni à la quarantaine de fonctionnaires présents une mine d'informations sur les moyens utilisés par les trafiquants pour passer la drogue. Les policiers de l'aéroport arrêtent régulièrement des passeurs, ce que l'on appelle des mules, qui transportent de petites quantités de cocaïne dans leurs bagages ou qu'ils ont injectés avant le départ, pour le compte de cartels sud-américains qui utilisent les pays d'Afrique de l'Ouest comme base de réexportation vers l'Europe et les Etats-Unis.

Pour le colonel Latta Dokizim, directeur général de l'Aviation civile, la lutte contre le trafic de drogue est un impératif pour le Togo.

« Cette formation permet de renforcer les capacités de nos agents dans ce combat au quotidien ».

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !