On y voit plus clair

25/11/2010
On y voit plus clair

Plus d’une vingtaine de villages* situés dans les préfectures de Wawa, Danyi et de l’Avé disposent désormais d’un accès à l’électricité grâce au projet d’électrification transfrontalière Togo-Ghana.
Il aura fallu un an de travaux pour installer 63km de lignes moyenne tension de part et d’autre de la frontière et près de 24km de lignes basse tension au Togo.
Ce projet a été financé à hauteur de 2,1 milliards de Fcfa par l’Union Européenne (48%), la Communauté Electrique du Bénin (CEB), l’Electricity Corporation of Ghana (ECG) et la Compagnie d’Energie Electrique du Togo (CEET).
« Ce qui a été réalisé ici n’est qu’un pas. Nous allons poursuivre dans cette voie », a souligné le président Faure Gnassingbé en visitant le site il y a quelques jours. 16 autres localités devraient en effet être raccordées prochainement.
Le ministre des Mines et de l’Energie, Noupokou Dammipi, explique que l’électrification de la zone à deux objectifs ; d’abord permettre d’améliorer la sécurité frontalière ; ensuite lutter contre la pauvreté et l’exode rural et promouvoir les activités socio-économiques.
* les villages bénéficiaires sont : Kpéta-Béna, Mimpassem, Maflo, Akloa, Tomégbé, Anonoé, Badou, Webe dans le Wawa ; Sassanou, Bogo, Dzogbégan, Apéyémé, Elavagnon, Dafo, Wétropé dans le Danyi puis, Batoumé, Youkoutikpota et Ablamé, dans l’Avé

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.