Ouf de soulagement

25/02/2011
Ouf de soulagement

Le Togolais Alex Kodjo Ahonado, enlevé en septembre 2010 dans le nord du Niger par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a été libéré dans la nuit de jeudi à vendredi en territoire nigérien. Info confirmée vendredi par Pascal Bodjona, le ministre de l’Administration territoriale.
"C'est l’occasion de remercier les pays amis, notamment le Niger, le Mali et la France qui ont œuvré pour cet heureux aboutissement", a déclaré M. Bodjona.
Outre M. Ahonado, une Française et un Malgache ont également été relâché
Le 16 septembre 2010, sept personnes, dont un cadre d'Areva et son épouse, tous deux Français, ainsi que cinq employés (trois Français, un Togolais et un Malgache) de son sous-traitant Satom, filiale du groupe Vinci, avaient été enlevées à Arlit dans le nord du Niger, un site d'extraction d'uranium.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.