Parc automobile sous contrôle

23/06/2017
Parc automobile sous contrôle

Les contrôles seront rigoureux

Le gouvernement a adopté jeudi un décret relatif au contrôle technique automobile en conformité avec les directives de l’UEMOA.

Concrètement, le contrôle technique sera renforcé grâce à l’arrivée de nouveaux équipements aux normes internationales destinés à assurer des tests fiables sur l’état des véhicules. Il concernera 124 points de vérification qui pourront entraîner ou non une contre visite en cas d’anomalie : il sera alors nécessaire de réparer le véhicule puis de le présenter à nouveau dans un centre de contrôle.

Les pouvoirs publics veulent réduire les accidents, assurer la sécurité des automobilistes et lutter contre la pollution.

Au Togo, le parc automobile est principalement constitué de voitures d’occasion achetées au port de Lomé ou de Cotonou. Berlines, mais aussi camions ou bus entament une seconde vie en Afrique de l’Ouest après avoir bourlingué sur les routes européennes pendant 10, 20 ans ou davantage.

D’ou l’intérêt d’imposer des contrôles techniques rigoureux. 

Les voitures neuves sont exonérés pendant les 4 premières années après l’achat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approches innovantes et méthodiques

Développement

Les bénéficiaires de projets de développement initiés par le PNUD ne sont pas assez impliqués dans leur réalisation.

Tony Blair auprès du monde rural

Coopération

Tony Blair a séjourné à Lomé le 17 novembre pour la troisième fois depuis le début de l’année.

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.