Parc automobile sous contrôle

23/06/2017
Parc automobile sous contrôle

Les contrôles seront rigoureux

Le gouvernement a adopté jeudi un décret relatif au contrôle technique automobile en conformité avec les directives de l’UEMOA.

Concrètement, le contrôle technique sera renforcé grâce à l’arrivée de nouveaux équipements aux normes internationales destinés à assurer des tests fiables sur l’état des véhicules. Il concernera 124 points de vérification qui pourront entraîner ou non une contre visite en cas d’anomalie : il sera alors nécessaire de réparer le véhicule puis de le présenter à nouveau dans un centre de contrôle.

Les pouvoirs publics veulent réduire les accidents, assurer la sécurité des automobilistes et lutter contre la pollution.

Au Togo, le parc automobile est principalement constitué de voitures d’occasion achetées au port de Lomé ou de Cotonou. Berlines, mais aussi camions ou bus entament une seconde vie en Afrique de l’Ouest après avoir bourlingué sur les routes européennes pendant 10, 20 ans ou davantage.

D’ou l’intérêt d’imposer des contrôles techniques rigoureux. 

Les voitures neuves sont exonérés pendant les 4 premières années après l’achat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.