Pas de drague à la St. Valentin ?

14/02/2013
Pas de drague à la St. Valentin ?

La Saint-Valentin n’est pas un jour de drague, mais l’occasion pour les couples de cimenter leur union. C’est l’explication donnée jeudi par le vicaire de la paroisse Saint-Antoine de Padou, à Lomé. «En tant que chrétien il faut célébrer cette fête dans le recueillement, et repenser sa vie avec sa femme ou son mari. La fête doit être célébrée dans la prière », explique François Laré.

Pour Anita Kuvahey-Eklu, assistance médicale à l’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF), la Saint-Valentin n’est pas une fête charnelle, mais avant tout un événement platonique. «C’est destiné aux couples et à ceux qui se sont promis les fiançailles ou le mariage », déclare-t-elle mettant en garde contre certaines pratiques. « Ce n’est pas l’occasion de se laisser aller à des dérives ».

Malgré ces sages recommandations, des « dérives » pourraient survenir. De nombreux bars et discothèques ont organisé des soirées à thème au cours desquelles les relations risquent de dépasser le stade platonique.

À l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l’Eglise catholique  par la désignation de Saint-Valentin comme Saint patron des couples.

En photo : le carrefour de l'ancienne fontaine lumineuse prend des couleurs à l'occasion de la St. Valentin

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.