Passagers lésés, passagers indemnisés

22/11/2011
Passagers lésés, passagers indemnisés

Surbooking, retards, annulations. Les passagers utilisant les compagnies aériennes africaines ont parfois de bien mauvaises surprises. Côté indemnisation, c’est le néant.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), s’inquiète de cette situation d’autant qu’une législation communautaire existe depuis 2003, mais personne ne la respecte.

Réunis au Togo, les responsables du transport au sein de l’Uemoa ont rappelé l’obligation pour les compagnies aériennes comme pour les aéroports d’appliquer les textes en vigueur.

«La réunion de Lomé vise à sensibiliser tous les acteurs du transport aérien sur la réglementation en vigueur, ignorée par  les passagers et non respectée les compagnies aériennes et  voir dans quelles mesures des solutions innovantes pourront être proposées  pour corriger ces problèmes», a expliqué Renée Siaka, la directrice du Transport aérien à l’Uemoa.

Selon les textes, lorsqu'une compagnie prévoit raisonnablement de refuser l'embarquement sur un vol, il doit faire d'abord appel aux volontaires qui acceptent de renoncer à leur réservation en échange de certaines prestations et d'une assistance. 
Lorsque le nombre de volontaires n'est pas suffisant, la compagnie aérienne peut refuser l'embarquement de passagers. Elle doit alors leur offrir immédiatement une indemnité et une assistance. 

En Europe, le montant de l’indemnisation pour les passagers à qui l'on refuse l'embarquement est de 250 euros pour les vols jusqu'à 1500 km, de 400 euros pour les vols intracommunautaires de plus de 1500 km et pour les autres vols de 1500 à 3500 km et de 600 euro pour les vols de plus de 3500 km.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.