Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

21/10/2009
Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

Le Togo a introduit au mois d'août  dernier le passeport biométrique. Totalement sécurisé ; il est théoriquement infalsifiable. Ce document de voyage High Tech est désormais exigé par de nombreux pays, comme les Etats-Unis. Il implique la présence physique du demandeur pour la prise d'empreintes et de photos numérisées. Pour les Togolais résidant au pays, il suffit de se présenter aux Services des passeports. Les choses se compliquent, en revanche, pour les membres de la Diaspora qui ont besoin de faire renouveler leur passeport ou qui l'ont perdu.

Le nouveau système mis en place nécessite la présence du titulaire, ce qui n'était pas le cas avec le précédent modèle.Progressivement, des équipements informatiques reliés directement aux Services des passeports, seront installés dans les ambassades avec un personnel formé.

En attendant, des équipes mobiles vont entamer une tournée des représentations diplomatiques.

Première servie, l'ambassade du Togo en Belgique.

Pendant deux jours, les fonctionnaires recevront les demandeurs.

Mercredi 21 octobre de 9h à 18h

Jeudi 22 octobre de 9h à 18h

Ambassade du Togo : 264, Avenbue de Tervueren, 1150 Woluwe, Saint-Pierre Bruxelles

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Anges attendu au tournant

Sport

La 14e journée du championnat de D1 se déroulera dimanche. Le leader au classement, Anges de Notsè, effectuera le déplacement à Sokodé pour y affronter Sémassi.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,

Nouvelles sources de financement

Santé

Comment trouver de l’argent localement pour développer le système de santé et mettre en place une couverture universelle ?

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes.