Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

21/10/2009
Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

Le Togo a introduit au mois d'août  dernier le passeport biométrique. Totalement sécurisé ; il est théoriquement infalsifiable. Ce document de voyage High Tech est désormais exigé par de nombreux pays, comme les Etats-Unis. Il implique la présence physique du demandeur pour la prise d'empreintes et de photos numérisées. Pour les Togolais résidant au pays, il suffit de se présenter aux Services des passeports. Les choses se compliquent, en revanche, pour les membres de la Diaspora qui ont besoin de faire renouveler leur passeport ou qui l'ont perdu.

Le nouveau système mis en place nécessite la présence du titulaire, ce qui n'était pas le cas avec le précédent modèle.Progressivement, des équipements informatiques reliés directement aux Services des passeports, seront installés dans les ambassades avec un personnel formé.

En attendant, des équipes mobiles vont entamer une tournée des représentations diplomatiques.

Première servie, l'ambassade du Togo en Belgique.

Pendant deux jours, les fonctionnaires recevront les demandeurs.

Mercredi 21 octobre de 9h à 18h

Jeudi 22 octobre de 9h à 18h

Ambassade du Togo : 264, Avenbue de Tervueren, 1150 Woluwe, Saint-Pierre Bruxelles

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Avis de recrutement

Sport

La FTF va recruter un nouvel entraîneur d'ici le mois de mars. Les Eperviers doivent se préparer pour les éliminatoires de la CAN et du Mondial.

Traite des êtres humains : renforcer la dynamique de coopération

Justice

Des enquêteurs et des magistrats du Togo, du Bénin, du Cameroun, du Ghana et du Nigeria participent du 27 au 29 janvier à Lomé à un séminaire consacré à la traite des êtres humains.

Toute l’expertise des neurochirurgiens allemands

Santé

Natalma Kolani, une petite togolaise de 6 mois, née avec une malformation congénitale rare (méningo-encéphalocèle) pourra être sauvée. 

Réduction d'effectif à Asky ?

Social

La compagnie aérienne Asky, dont le siège est au Togo, envisagerait de procéder à des licenciements, selon un responsable du syndicat autonome des travailleurs de Asky (Synautra).