Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

21/10/2009
Passeport biométrique : lancement à Bruxelles

Le Togo a introduit au mois d'août  dernier le passeport biométrique. Totalement sécurisé ; il est théoriquement infalsifiable. Ce document de voyage High Tech est désormais exigé par de nombreux pays, comme les Etats-Unis. Il implique la présence physique du demandeur pour la prise d'empreintes et de photos numérisées. Pour les Togolais résidant au pays, il suffit de se présenter aux Services des passeports. Les choses se compliquent, en revanche, pour les membres de la Diaspora qui ont besoin de faire renouveler leur passeport ou qui l'ont perdu.

Le nouveau système mis en place nécessite la présence du titulaire, ce qui n'était pas le cas avec le précédent modèle.Progressivement, des équipements informatiques reliés directement aux Services des passeports, seront installés dans les ambassades avec un personnel formé.

En attendant, des équipes mobiles vont entamer une tournée des représentations diplomatiques.

Première servie, l'ambassade du Togo en Belgique.

Pendant deux jours, les fonctionnaires recevront les demandeurs.

Mercredi 21 octobre de 9h à 18h

Jeudi 22 octobre de 9h à 18h

Ambassade du Togo : 264, Avenbue de Tervueren, 1150 Woluwe, Saint-Pierre Bruxelles

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.