Pétards prohibés pendant les fêtes

18/12/2012
Pétards prohibés pendant les fêtes

A une deux semaines du Nouvel An, le ministère de la Sécurité a interdit l’importation, la vente et l’utilisation des pétards. Outre leur dangerosité, les détonations sème la panique dans la population. En outre, la vente d’armes factices est également interdite

«Des instructions formelles sont données aux personnels des forces de sécurité, aux agents de l’administration des Douanes et du ministère du Commerce pour des contrôles sur les frontières et dans les lieux de vente procéder à des saisines et punir tous contrevenants à cette disposition », indique un communiqué du ministère publié mardi.

Chaque année, des fêtards ont les doigts arrachés par des engins pyrotechniques fabriqués en Asie sans la moindre norme de sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.