Pour de justes indemnisations

13/01/2011
Pour de justes indemnisations

Les riverains de la future voie de contournement de Lomé ont dénoncé jeudi les procédures d’expropriation et d’indemnisation qui, disent-ils, se font « à la tête du client ».
Regroupés au sein d’un «Collectif des victimes de l’expropriation de la voie de contournement de la Céédéao », les « victimes » entendent faire valoir leurs droits et obtenir un délai « raisonnable » pour quitter l’emprise de la voie.
« Comment peut-on évaluer un terrain ou une maison sans leur consentement. Nous avons adressé des correspondances au Comité interministériel en chargé du dossier, mais les responsables refusent de nous recevoir alors que le chef de l’Etat a plusieurs insisté sur l’importance des indemnisations», a déploré Génévieve Djadjou (photo), l’une des porte-parole du collectif.
La route de contournement ira de Cim-Togo (rond point du port) jusqu’au Golfe Club d’Agoè-Nyivé (National n°1).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.