Pour ou contre les lampes à basse consommation

07/06/2014
Pour ou contre les lampes à basse consommation

Le Togo veut inciter la population et les entreprises à s’équiper en lampes basse consommation. 55.000 LFC (lampes fluo-compactes) ont été distribuées depuis 6 mois grâce à une opération menée par la direction de l’Energie, l’AGETUR et le secrétariat technique du PURISE (Projet d'urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques financé par la Banque mondiale).

L’objectif évidemment est de mettre un terme à l’utilisation des lampes incandescentes 

Un laboratoire sera prochainement créé à Lomé pour vérifier la conformité des LFC importées au Togo.

Plus économiques que les anciennes générations, les lampes à basse consommation sont polluantes pour l'environnement en cas de rejet non contrôlé ou de casse à cause du mercure qu'elles contiennent. Elles sont considérées comme des déchets dangereux et doivent faire l'objet d'un recyclage particulier.

Les experts estiment que ce type de lampes revient 2,5 fois moins cher que les lampes classiques en fonctionnement. Le retour sur investissement est bien réel ; il varie toutefois selon la performance et la durée de vie plus ou moins longue du modèle considéré.

A ce jour, on ne trouve pas de bilan énergétique complet (tenant compte de la fabrication et du recyclage) des lampes fluocompactes par les fabricants ou dans d'autres éditions touchant l’environnement, l’énergie etc. 

La fabrication d'une FLC consomme plus d'énergie que la fabrication d'une ampoule incandescente (mais elle dure plus longtemps), sans parler des produits polluants utilisés et donc de son recyclage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.