Préfecture pilote

17/06/2009
Préfecture pilote

A 260 km au nord de Lomé, se trouve la préfecture de Blitta. C'est ici qu'en 1999 et en 2002, Faure Gnassingbé aujourd'hui président de la république, a été élu député à une écrasante majorité. Avec ses 2925 km2, Blitta constitue une sorte de meltingpot togolais. La préfecture regroupe près d'une cinquantaine d'ethnies qui travaillent ensemble pour promouvoir les activités agropastorales.

16 cantons, 200 villages, environ 160.000 habitants, Blitta présente deux caractéristiques géographiques majeures : une zone de forêt à l'ouest où se développe la culture du café et du cacao et une de savane à l'Est consacrée à la culture des produits vivriers. Au niveau des infrastructures, la préfecture compte 15 collèges d'enseignement, plusieurs centres médico-sociaux et près de 250 forages répartis dans tous les villages. Il y a quelques jours, le président de la République a fait une escale dans cette localité où il a été procédé à la remise d'un important lot de matériel agricole à 25 groupements associatifs.

Atcholé Aklesso est préfet de Blitta et première autorité administrative du milieu depuis juin 1997. Il se félicite de l'intérêt particulier que le président accorde à sa préfecture.

Republicoftogo.com : Faure a longtemps été député de cette circonscription. Il est chef de l'Etat depuis 2005. Cela a-t-il aidé Blitta à se développer ?

Atcholé Aklesso:

Le président a beaucoup fait ici. Depuis sa première élection comme député, il n'a jamais cessé d'Œuvrer pour le mieux être de la population. C'est grâce à lui que la préfecture dispose d'autant de forages, d'écoles ou de centres de santé. Quand il était député, il s'occupait personnellement de la situation des enseignants volontaires, il offrait également des fournitures scolaires aux élèves nécessiteux et du matériel didactique aux différentes écoles ainsi que des  médicaments. Pour mieux comprendre la situation des groupements des paysans, il a eu à faire des champs de coton. Il a été pour beaucoup dans la floraison des groupements agropastoraux. Ces équipements qui viennent d'être mis à la disposition des groupements ne sont qu'un maillon dans la chaîne des gestes de solidarité du président.Vous m'offrez d'ailleurs l'occasion de lui exprimer toute ma reconnaissance.   

Republicoftogo.com : Malgré la diversité des populations qui composent la préfecture, Blitta  a toujours été très calme. Vous avez un secret pour avoir su maintenir cette cohésion ?

Atcholé Aklesso :

La population est effectivement constituée de plusieurs ethnies, mais il règne une symbiose que nous saluons tous. La vérité, c'est que tout le monde est concentré dans le travail davantage que dans la politique.

Lors de sa venue il y a quelques jours ici, le chef de l'Etat a d'ailleurs reconnu et salué cette particularité souhaitant que tout le Togo s'en inspire.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.