Premier centre d’urgence pour les sinistrés

15/05/2010
Premier centre d’urgence pour les sinistrés

Echaudé par les graves inondations de 2008, le Togo a décidé d’agir en construisant un centre d’accueil pour sinistrés des catastrophes naturelles.
Situé à Agoé, un quartier périphérique de la capitale, le complexe comprend 14 pavillons de 10 chambres, 4 blocs sanitaires, 4 hangars destinés aux cusines et une infirmerie.
« De 2007 à 2009, notre pays a été confronté à de sérieuses inondations au nord comme au sud. Chaque fois qu’il y a des inondations à Lomé et dans sa banlieue, il faut réquisitionner des écoles, ce qui perturbe le bon fonctionnement des rentrées scolaires. Après les inondations de 2009, le gouvernement a demandé à la Banque mondiale un financement pour la construction d’un certain nombre de pavillons », a expliqué Ayéva Essofa, le chef d’Etat major des Forces armées togolaises (FAT).
L’exécution des travaux a été confiée au génie militaire et placé sous le contrôle de la société Agetur Togo.
« La vision du chef de l’Etat est de faire des Forces armées un outil de développement. C’est la raison pour laquelle nous sommes responsables des travaux », a précisé M. Ayéva.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.