Premier centre d’urgence pour les sinistrés

15/05/2010
Premier centre d’urgence pour les sinistrés

Echaudé par les graves inondations de 2008, le Togo a décidé d’agir en construisant un centre d’accueil pour sinistrés des catastrophes naturelles.
Situé à Agoé, un quartier périphérique de la capitale, le complexe comprend 14 pavillons de 10 chambres, 4 blocs sanitaires, 4 hangars destinés aux cusines et une infirmerie.
« De 2007 à 2009, notre pays a été confronté à de sérieuses inondations au nord comme au sud. Chaque fois qu’il y a des inondations à Lomé et dans sa banlieue, il faut réquisitionner des écoles, ce qui perturbe le bon fonctionnement des rentrées scolaires. Après les inondations de 2009, le gouvernement a demandé à la Banque mondiale un financement pour la construction d’un certain nombre de pavillons », a expliqué Ayéva Essofa, le chef d’Etat major des Forces armées togolaises (FAT).
L’exécution des travaux a été confiée au génie militaire et placé sous le contrôle de la société Agetur Togo.
« La vision du chef de l’Etat est de faire des Forces armées un outil de développement. C’est la raison pour laquelle nous sommes responsables des travaux », a précisé M. Ayéva.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !