Préoccupation de l'OCHA

31/07/2008
Préoccupation de l'OCHA

Les inondations causées par de fortes pluies en Afrique de l'Ouest menacent la sécurité alimentaire de la région déjà affaiblie par la montée du prix des aliments, a déclaré jeudi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Plus de 50.000 personnes ont déjà été touchées par les inondations dans sept pays de l'Afrique de l'Ouest. En Mauritanie, par exemple, quelques 4.600 personnes ont été déplacées par la montée des eaux du fleuve Sénégal. Au Togo, 10.000 personnes ont été déplacées par des inondations et plusieurs ponts ont été rendus inutilisables, interrompant les liens commerciaux entre le Togo et le Burkina Faso.

Au Mali, six personnes sont mortes à cause des inondations, a précisé OCHA dans un communiqué.La région n'a pas encore récupéré des inondations dévastatrices des dernières années et les récentes inondations, associées aux prix élevés de l'alimentation, pourraient conduire des milliers de personnes à avoir besoin d'une assistance, a indiqué le chef d'OCHA en Afrique de l'Ouest, Hervé Ludovic de Lys. Il souligne que le Mali, le Niger, le Tchad et le Burkina-Faso, qui n'ont pas d'accès à la mer, sont les pays les plus touchés.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).