Prière d'évacuer les lieux

07/09/2014
Prière d'évacuer les lieux

Le no man’s land séparant le Togo du Ghana au niveau de Lomé est squatté par une poignée de résidents. En toute illégalité car cette réserve administrative de 200 mètres de large est une zone frontalière.

Les habitants ont quelques jours pour quitter les lieux. Mise en garde lancée dimanche par Fiatuwo Sessenou, le ministre de l’Urbanisme.

En 1986, ce no man’s land avait été crée pour lutter contre les trafics à la frontière et les habitants dédommagés, mais certains sont revenus depuis.

Les secteurs concernés se situent à Attikoumé, Awatamé, Yokoè, Sagbado, Lankouvi et Kodjoviakopé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.