Protéger la façade maritime

10/06/2015
Protéger la façade maritime

L'océan impitoyable

La Banque mondiale va accorder une enveloppe de 125 millions de Fcfa pour permettre aux experts togolais de mieux comprendre les raisons de l’érosion côtière et de leur permettre de lutter plus efficacement contre ce fléau qui, chaque année, avale routes et villages.

Un appui financier qui s’inscrit dans un programme global qui concerne également le Bénin, la Côte-d’Ivoire et le Ghana. Car l’idée de la BM est de mutualiser les connaissances et les moyens d’action face à ce phénomène.

Avec une façade maritime de 50 km environ, le Togo fait partie des pays dont la position géographique offre des atouts favorables au développement socio-économique, mais l’océan ronge inexorablement la côte.

A l’initiative du gouvernement, il a été procédé à un certain nombre de travaux de protection comme la réfection des berges de l’embouchure du Lac-Togo et à la stabilisation du littoral entre Aného et Goumou Kopé (3.500 mètres) avec l’installation d’épis.

Les pouvoirs publics entendent développer ces systèmes de protection et comptent sur le soutien de la Banque mondiale et d’autres partenaires internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.