Protéger la façade maritime

10/06/2015
Protéger la façade maritime

L'océan impitoyable

La Banque mondiale va accorder une enveloppe de 125 millions de Fcfa pour permettre aux experts togolais de mieux comprendre les raisons de l’érosion côtière et de leur permettre de lutter plus efficacement contre ce fléau qui, chaque année, avale routes et villages.

Un appui financier qui s’inscrit dans un programme global qui concerne également le Bénin, la Côte-d’Ivoire et le Ghana. Car l’idée de la BM est de mutualiser les connaissances et les moyens d’action face à ce phénomène.

Avec une façade maritime de 50 km environ, le Togo fait partie des pays dont la position géographique offre des atouts favorables au développement socio-économique, mais l’océan ronge inexorablement la côte.

A l’initiative du gouvernement, il a été procédé à un certain nombre de travaux de protection comme la réfection des berges de l’embouchure du Lac-Togo et à la stabilisation du littoral entre Aného et Goumou Kopé (3.500 mètres) avec l’installation d’épis.

Les pouvoirs publics entendent développer ces systèmes de protection et comptent sur le soutien de la Banque mondiale et d’autres partenaires internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.