Quand la Poste transforme ses clients en passagers

26/01/2010
Quand la Poste transforme ses clients en passagers

La Poste du Togo évolue. Terminé l’activité essentiellement tournée vers le courrier. Le transfert d’argent, les services financiers ou la fourniture de l’accès à internet figurent parmi les services proposés. Mais la poste innove encore en se lançant dans le transport collectif.
Trois nouveaux cars de 51 places grand luxe, avec climatisation et télé à bord, vont assurer à partir de vendredi des liaisons quotidiennes entre Lomé et Sinkassé.
« Nous visons trois objectifs : améliorer les délais d’acheminement du courrier qui sera désormais de 24 heures, accompagner l’Etat dans son programme de modernisation de l’administration et satisfaire les besoins de notre clientèle qui pourra désormais traverser tout le Togo très rapidement » a expliqué à republicoftogo.com El Hadj Taïrou Bagbiégué, directeur général de la Poste.

M. Bagbiégué est parti d’un constat simple. Jusqu’à présent, les lettres ou paquets étaient transportés dans des camions ; or, le même service peut être assuré en embarquant en plus des passagers. D’ou l’idée de mettre en place ces liaisons par bus.
Encore fallait-il y penser.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.