Quatre ans après, la même question revient

08/01/2014
Quatre ans après, la même question revient

En ce 8 janvier 2010, le bus transportant la sélection togolaise fait route vers Luanda pour participer à la Coupe d'Afrique des nations. A bord, l’ambiance est bonne. Les joueurs sont impatients de se frotter à leurs homologues africains.

Soudain, dans l'enclave du Cabinda (Angola), le véhicule est attaqué à l’AK47 par des indépendantistes. Le bilan est très lourd : deux morts, Stanislas Ocloo et Abalo Amelete et plusieurs blessés graves, dont le gardien de but Kodjovi Obilalé.

Quatre ans après ce drame, le souvenir des disparus demeure et la même question revient : pourquoi le pays organisateur et les instances du football africain avaient-ils pris le risque de convoyer l’équipe du Togo par la route et non par les airs alors que la menace terroriste était connue dans cette région ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo doit se doter d'une cyberpolice

Tech & Web

L’augmentation du nombre d’utilisateurs d’internet constitue la principale tendance qui favorise l’accroissement de la cybercriminalité au Togo.

Nouvelle grève de 72h

Justice

Les greffiers ont reconduit leur mouvement de grève pour 72h. Ils réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Golfe de Guinée : pas de répit pour les trafiquants

Coopération

Un exercice naval de grande ampleur impliquant les Marines du Bénin et du Togo s’est achevé samedi à Lomé.

Le sacre d’AS Togo Port

Sport

As Togo Port a remporté dimanche le championnat de D1 à l’issue de la 26e et dernière journée en dépit d’une défaite contre Agaza FC.