Quatre ans après, la même question revient

08/01/2014
Quatre ans après, la même question revient

En ce 8 janvier 2010, le bus transportant la sélection togolaise fait route vers Luanda pour participer à la Coupe d'Afrique des nations. A bord, l’ambiance est bonne. Les joueurs sont impatients de se frotter à leurs homologues africains.

Soudain, dans l'enclave du Cabinda (Angola), le véhicule est attaqué à l’AK47 par des indépendantistes. Le bilan est très lourd : deux morts, Stanislas Ocloo et Abalo Amelete et plusieurs blessés graves, dont le gardien de but Kodjovi Obilalé.

Quatre ans après ce drame, le souvenir des disparus demeure et la même question revient : pourquoi le pays organisateur et les instances du football africain avaient-ils pris le risque de convoyer l’équipe du Togo par la route et non par les airs alors que la menace terroriste était connue dans cette région ? 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.