Raphaël Fiaty : « Notre seul combat, c'est celui contre la misère »

31/03/2009
Raphaël Fiaty : « Notre seul combat, c'est celui contre la misère »

Plus de 800 rotariens, issus de 14 pays d'Afrique et des invités venus de tous les continents, sont attendus le 15 avril prochain à Lomé pour une conférence régionale du Rotary Club international district 9100. Le président du Rotary-Togo, Raphaël Fiaty, rappelle que l'organisation qu'il dirige Œuvre au Togo, comme partout ailleurs, à lutter contre la faim, la maladie, l'illettrisme et le sous développement ». Elle compte 3 millions de membres à travers le monde.

##S_B##Republicoftogo.com : Le Rotary, c'est quoi au juste ? Une secte, de la franc- maçonnerie ?

Raphaël Fiaty :

Le Rotary n'est ni une secte, ni une religion et encore moins un parti politique. Le Rotary est  une organisation internationale qui regroupe les hommes et femmes de bonne volonté, sensibles à la misère et à la souffrance des populations dans le monde et qui oeuvre inlassablement pour combattre cette misère et cette souffrance.

Republicoftogo.com : Quels sont les thèmes qui seront évoqués à Lomé en avril prochain ?

Raphaël Fiaty :

Le district 9100, dont je suis le gouverneur, regroupe 14 pays de l'Afrique de l'Ouest et compte 115 clubs. Cette conférence va permettre aux rotariens de faire le point des actions menées durant notre gouvernorat et des initiatives qui devront être engagées à l'avenir. C'est aussi l'occasion pour nous de former les dirigeants de clubs sur la façon de conduire les projets de développement. La conférence est également un cadre pour réfléchir à la manière de mener des actions concrètes pour la réduction de la mortalité infantile et l'épanouissement de la mère et de l'enfant dans le monde.

Republicoftogo.com : Que fait concrètement le Rotary au Togo ?

Raphaël Fiaty : 

Nous menons beaucoup d'actions au Togo, notamment dans la réhabilitation des écoles et centres de santé, dans la lutte contre la polio, le paludisme dans l'adduction en eau potable, etc… Nous avons également travaillé à la création de clubs Rotary à travers le pays afin d'être au plus près des populations nécessiteuses.  Il est évident que le problème du développement ne peut plus être du seul ressort des dirigeants politiques ; il nous appartient de nous mobiliser pour relever ce défi et assurer un avenir meilleur à nos concitoyens.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.