Réfugiés ivoiriens : l’heure du retour a sonné

25/03/2013
Réfugiés ivoiriens : l’heure du retour a sonné

5593 réfugiés ivoiriens se trouvent toujours au Togo alors que la crise politique dans leur pays est terminée. La plupart d’entre-eux vivent dans le camp d’Avépozo mis à disposition par le gouvernement et le HCR. Les initiatives se multiplient pour les convaincre de regagner la Côte d’Ivoire.

Il y a quelques jours, c’est le député ivoirien Alphonse Soro (photo), président de l’Alliance pour le changement (APC) qui s’est rendu à Lomé pour les rassurer.

«Vous n’avez pas besoin de préalables pour retourner dans votre pays. Allez faire vos valises, et je viendrais la main dans la main vous chercher pour développer la Côte d’ivoire », a-t-il lancé aux réfugiés.

« La guerre est finie en Côte d’ivoire, la vengeance n’a plus de place, la paix est de retour, la sécurité est revenue, la réconciliation est en marche. Lorsque vous prendrez l’engagement de venir à Abidjan, nous sommes prêts à vous accueillir », déclaré Alphonse Soro.

La visite au Togo de M. Soro s’inscrit dans le cadre du soutien de la jeunesse ivoirienne à la politique de réconciliation initiée par le président Alassane Dramane Ouattara.

500 réfugiés ont regagné leur pays de manière volontaire. La 2è vague de départ est prévue dans quelques jours.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.