Relance de la politique de l'habitat

06/06/2008
Relance de la politique de l'habitat

Le Togo abritera du 9 au 12 juin, la 27e Assemblée générale de  la Société pour l'habitat et le Logement  Territoriale en Afrique (Shelter-Afrique), selon des sources proches du ministère des Travaux publics, des Transports, de l'Urbanisme et de l'Habitat.

C'est le Palais des Congrès de Lomé qui servira de cadre à cette réunion à la laquelle participeront plus de 200 délégués de 48 pays.Le Premier ministre Komlan Mally présidera les travaux qui permettront au Togo de relancer sa politique en matière d'habitat.

Selon le ministre des Travaux publics, Célestin Talaki, « Toutes les dispositions nécessaires sont prises, afin que cette grande réunion se déroule dans les meilleures conditions ».

En même temps que ce forum se tiendra la réunion du Fonds Africain pour l'Habitat (FAH).

Créée en 1980, Shelter-Afrique est une institution régionale de financement de l'habitat mise en place par les gouvernements africains et la Banque africaine de développement (BAD) pour réaliser des investissements dans des projets de logements et d'aménagement urbains dans les pays africains membres.

Son actionnariat regroupe actuellement 42 pays africains, la BAD, la Société africaine de réassurance et ACTIS. Shelter-Afrique a son siège à Nairobi au Kenya.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).