Renouveau

23/06/2013
Renouveau

Le quartier de Bé, à Lomé, est depuis des années le fief de l’opposition radicale. Des troubles y surviennent régulièrement lors de la moindre agitation politique. Rien de grave, certes, mais de quoi porter un coup sérieux à la réputation de cette zone et à ses habitants dont le seul souhait est de vivre paisiblement.

Des résidents ont décidé de se mobiliser en créant l’Association des Jeunes de Bè pour la Paix (AJBP).

Les responsables de l’AJBP veulent de lutter contre la destruction des biens publics et changer l’image du quartier. Selon le secrétaire général, 

« les périodes électorales ont toujours été des moments de vive tension de avec son cortège d’actes de vandalisme ». Et ceux qui en sont les victimes sont les habitants dont la plupart n’adhèrent pas aux comportements des militants de l’opposition.

L’association va organiser des réunions d’information à Bè, Ablogamé, Kpota et Adakpamé afin de sensibiliser la population et convaincre les agitateurs que la solution ne passe pas par la violence.

Bé et ses environs concentrent des jeunes qui ne comprennent pas grand-chose en la politique. Ils sont la plupart du temps manipulés par les  opposants et épaulés par des casseurs professionnels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.