Repenser l’habitat urbain

31/08/2010
Repenser l’habitat urbain

Du 4 octobre au 8 novembre prochain se déroulera à Lomé la deuxième édition du Salon international de l’urbanisme et de l’habitat (SINURCO).
Une occasion d’échanges entres professionnels et de développement des compétences.
A l’origine de cette initiative, Sylvain Akouété Dagban, ingénieur- urbaniste et directeur de l’Agence de l’urbanisme et de l’habitat.

Républicoftogo.com : L’ouverture du Salon coïncide avec la Journée mondiale de l’Habitat ; un simple hasard ?
Akoété Sylvain Dagban : Non évidemment, c’est un clin d’œil.

Notre initiative répond à un besoin d’intégration mais aussi à un besoin de mieux penser le concept de l’urbanisation et de l’habitat dans nos pays. Ce Salon est un cadre de rencontres, d’échanges et de partenariat entre les acteurs urbains de divers horizons.

Republicoftogo.com : Comment va se dérouler ce salon ?
Akoété Sylvain Dagban : Nous attendons cette année, des visiteurs du Bénin, du Niger, du Mali, du Burkina, de Côte d’Ivoire et du Ghana.
Bien entendu, tous les opérateurs des pays de l’UEMOA et d’ailleurs sont les bienvenus.
Les maires des principales villes de certains pays des la sous région ont été retenus pour recevoir la distinction de Grand promoteur Urbain (GPU).
L’événement propose 4 types d’évènements, des stands d’exposition, des communications multisectorielles en salle entre promoteurs et clientèle potentielle, l’expédition culturelle et publicitaire sous forme de carnaval à l’intérieur du Pays et la grande soirée dédicace de remise de distinctions aux nominés

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.