Rétablir la confiance

19/10/2014
Rétablir la confiance

Rétablir une cohabitation harmonieuse

‘Au service de la démocratie, de la paix et du développement’. Telle est la devise de la Fondation bavaroise Hanns Seidel. 

Depuis sa création en 1967, la Fondation accomplit tout un travail d’éducation politique dans le but, comme l’énoncent ses statuts, de promouvoir l’éducation démocratique et citoyenne du peuple allemand sur des fondements chrétiens’. Mais elle est également très active à l’étranger, notamment au Togo.

Elle vient de lancer à Atakpamé une formation de 3 jours à l’intention des gendarmes et des policiers. Objectif : rapprocher les forces de sécurité de la population. Mais, soulignent les responsables allemands, la coopération doit être mutuelle

‘Etre policier ou gendarme est un art ; il faut du savoir faire. Il est nécessaire d’établir une relation décomplexée et non-conflictuelle’, explique Walf Wittek, le représentant Afrique de l’Ouest de Hanns Seidel.

Une initiative encouragée par Yark Damehame, le ministre de la Sécurité qui entend rétablir la confiance avec la population : ‘Dans le passé, cette cohabitation harmonieuse existait, mais il y a eu rupture. Le policier ou le gendarme est nécessairement perçu comme un adversaire ou un ennemi. Nous devons rompre la glace et rétablir ce climat de confiance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.