Rétablir la confiance

19/10/2014
Rétablir la confiance

Rétablir une cohabitation harmonieuse

‘Au service de la démocratie, de la paix et du développement’. Telle est la devise de la Fondation bavaroise Hanns Seidel. 

Depuis sa création en 1967, la Fondation accomplit tout un travail d’éducation politique dans le but, comme l’énoncent ses statuts, de promouvoir l’éducation démocratique et citoyenne du peuple allemand sur des fondements chrétiens’. Mais elle est également très active à l’étranger, notamment au Togo.

Elle vient de lancer à Atakpamé une formation de 3 jours à l’intention des gendarmes et des policiers. Objectif : rapprocher les forces de sécurité de la population. Mais, soulignent les responsables allemands, la coopération doit être mutuelle

‘Etre policier ou gendarme est un art ; il faut du savoir faire. Il est nécessaire d’établir une relation décomplexée et non-conflictuelle’, explique Walf Wittek, le représentant Afrique de l’Ouest de Hanns Seidel.

Une initiative encouragée par Yark Damehame, le ministre de la Sécurité qui entend rétablir la confiance avec la population : ‘Dans le passé, cette cohabitation harmonieuse existait, mais il y a eu rupture. Le policier ou le gendarme est nécessairement perçu comme un adversaire ou un ennemi. Nous devons rompre la glace et rétablir ce climat de confiance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.