Richard Attipoé a été inhumé à Lomé

25/06/2007
Richard Attipoé a été inhumé à Lomé

Le ministre des Sports du Togo, Richard Attipoé, décédé dans un accident d'hélicoptère avec 21 autres passagers le 3 juin à Freetown (Sierra Leone), a été inhumé samedi à Lomé, a-t-on appris lundi auprès des autorités togolaises.

Plusieurs responsables sportifs, ainsi que des membres du gouvernement étaient présents au cimetière de Bè-Kpota.Vendredi soir, les membres du gouvervement, parmi lesquels le Premier ministre Yawovi Agboyibo, ainsi des parents et amis de la victime ont assisté à une veillée au ministère des Sports.

Vingt-deux personnes, dont treize Togolais, ont été tuées dans l'accident d'un hélicoptère le 3 juin à Freetown, alors qu'ils étaient venus soutenir leur équipe nationale jouant contre la Sierra Leone dans le cadre des qualifications à la Coupe d'Afrique des Nations 2008 (CAN-2008).

Parmi les victimes figurent le ministre des Sports Richard Attipoé et des responsables de la Fédération togolaise de football (FTF).

L'hélicoptère, un MI-8 de fabrication russe, assurait la liaison entre Freetown et l'aéroport international de Lungi, à l'issue du match, quand il a pris feu à l'atterrissage. Un copilote russe est le seul survivant de cet accident.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.