Rigueur de la loi pour les vendeurs de « Boudê »

11/09/2012
Rigueur de la loi pour les vendeurs de « Boudê »

«Il est formellement interdit d’importer en contrebande des produits pétroliers, de stocker et de vendre les dits produits dans les lieux d’habitation et autres endroits non agrées par l’Etat. Il sera procédé à des contrôles réguliers sur toute l’étendue du territoire pour traquer tous ceux qui se livrent à ce commerce illicite  qui du coup, seront exposés à la rigueur de la loi » indique un communiqué publié mardi par le ministère de l’Economie et des Finances.

Ce n’est pas la première fois que les autorités mettent en garde les revendeurs illégaux, mais le phénomène de vente d’essence frelatée, communément appelé « Boudê », prend de l’ampleur.

A tel point qu’il n’est pas rare de voir un stand de Boudê installé juste à côté d’une station-service.

Un numéro vert (22-23-00-00) a été mis à la disposition du public pour signaler tous ceux qui se livrent à ce trafic illicite et potentiellement dangereux.

L’essence illégale et de mauvaise qualité est importée au Togo des pays voisins. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.