Rigueur de la loi pour les vendeurs de « Boudê »

11/09/2012
Rigueur de la loi pour les vendeurs de « Boudê »

«Il est formellement interdit d’importer en contrebande des produits pétroliers, de stocker et de vendre les dits produits dans les lieux d’habitation et autres endroits non agrées par l’Etat. Il sera procédé à des contrôles réguliers sur toute l’étendue du territoire pour traquer tous ceux qui se livrent à ce commerce illicite  qui du coup, seront exposés à la rigueur de la loi » indique un communiqué publié mardi par le ministère de l’Economie et des Finances.

Ce n’est pas la première fois que les autorités mettent en garde les revendeurs illégaux, mais le phénomène de vente d’essence frelatée, communément appelé « Boudê », prend de l’ampleur.

A tel point qu’il n’est pas rare de voir un stand de Boudê installé juste à côté d’une station-service.

Un numéro vert (22-23-00-00) a été mis à la disposition du public pour signaler tous ceux qui se livrent à ce trafic illicite et potentiellement dangereux.

L’essence illégale et de mauvaise qualité est importée au Togo des pays voisins. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !