Samedi, on coupe le courant !

26/03/2009
Samedi, on coupe le courant !

Les Togolais et avec eux un milliard de personnes dans les grandes villes du monde sont invités à éteindre les lumières pendant une heure samedi, de 20h30 à 21h30 (heure locale de chaque pays) dans un geste symbolique pour le climat, à l'initiative du Fonds mondial pour la nature (WWF). En 2008, quelque 50 millions de personnes dans plus de 370 villes de 35 pays différents avaient participé à cette opération (Earth hour/ Une heure pour la planète), selon les organisateurs.

Pour 2009, année décisive pour le climat, l'objectif est de mobiliser un milliard de personnes. En décembre, la communauté internationale s'est donné rendez-vous à Copenhague pour tenter de trouver un accord prolongeant le protocole de Kyoto qui prend fin en 2012.L'opération "une heure pour la planète" a vu le jour à Sydney en 2007 à la suite d'une initiative lancée en France par des associations écologistes.

C'est la première fois que le Togo participe à cette opération et on verra si la population est sensible à l'appel.

Il faut dire que les Togolais subissent déjà, sans le vouloir, des coupures d'électricité. Rien à voir avec la protection de l'environnement, mais avec des problèmes d'alimentation en énergie qui entraînent des délestages. Tout devrait être réglé début 2010.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.