Savoir dire non

26/06/2017
Savoir dire non

Hausse significative de la consommation de stupéfiants

Près de 900kg de drogue ont été saisis au Togo depuis le début de l’année et 252 individus interpellés dont la plupart sont des consommateurs.

Chiffres communiquées lundi par la police à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l'abus et le trafic de drogue.

Le Togo est un point de transit pour les filières d’acheminement, mais il est aussi devenu un marché pour les toxicos.

Les pouvoirs publics ont créé l’office national anti-drogue (CNAD) et l’office central de répression du trafic illicite de drogues et du blanchiment d’argent (OCTRIDB).

Mais le plus gros du travail reste la prévention. Haschisch, héroïne, cocaïne ou drogue de synthèse, tout s’achète, tout se vend et tout se consomme. 

Il faut donc informer le public sur les dangers de l’addiction. Si les autorités ont mené plusieurs campagnes de sensibilisation dans le passé, le travail de terrain est surtout assuré par des ONG.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation.