Sortons couverts

27/01/2009
Sortons couverts

Les accidents de la circulation sont en baisse au Togo, mais leur nombre reste préoccupant a affirmé lundi le ministre de la Sécurité, le Colonel Atcha Titipkina.

325 personnes ont été tuées en 2008, contre 477 en 2007. Mais pour le ministre, pas de quoi se réjouir et les campagnes de la prévention routière se sont avérées inefficaces, a-t-il indiqué. Si l'information et la prévention n'ont pas porté leur fruit, il faut se résoudre à mettre en Œuvre des mesures de répression pour faire respecter le code de la route et la sécurité.Pour le Colonel Atcha Titipkina, il ne s'agit pas seulement du code de la route, mais de l'ensemble des éléments qui concourent à la sécurité comme l'état des véhicules.

Mardi dernier, un dramatique accident est survenu à la hauteur du pont à péage de Davié à Tsévié (nationale 1). Selon le communiqué publié par le ministère de la Sécurité, un taxi moto qui transportant trois personnes a été renversé sous l'effet du souffle par un semi remorque qu'il tentait de dépasser. Bilan tois morts, dont un enfant.

Ce drame relance la question du port du casque au Togo. Les taxis-moto, leurs passagers et plus généralement les conducteurs de deux  roues n'en portent pas.

Au début des années 90, une obligation théorique existait ; jamais respectée dans les faits.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).