Sur le papier, c’est une bonne idée

06/01/2016
Sur le papier, c’est une bonne idée

Reste à convaincre les (véritables) propriétaires

Au Togo, il est bien souvent difficile de savoir qui possède quoi ? De très nombreux terrains sont la propriété de plusieurs personnes d’ou les conflits liés à la double vente qui encombrent les tribunaux.

Une société togolaise se propose d’y mettre fin avec son produit dénommé ‘Sland Clall’. Il donnera au futur acquéreur la possibilité de vérifier par un simple coup de téléphone le statut des lots bâtis ou non et d’identifier le véritable titulaire du titre foncier.

La société indique travailler avec les services centraux comme le cadastre et la direction de l’urbanisme pour vérifier la conformité des plans par rapport aux lotissements approuvés et aux zones classées.  

Pratiquement, le système semble simple. Chaque propriétaire enregistrera son titre foncier authentifié dans la base de données de ‘Sland Call’. Les collaborateurs de la société effectueront une visite technique des terrains ou des maisons, suivie d’une expertise pour s’assurer de l’exactitude des informations fournies. Chaque lot se verra attribuer un code consultable en ligne par accès sécurisé.

Sur le papier, l’idée est séduisante. Reste à convaincre les propriétaires et ça, c’est une autre paire de manches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.