Sur le papier, c’est une bonne idée

06/01/2016
Sur le papier, c’est une bonne idée

Reste à convaincre les (véritables) propriétaires

Au Togo, il est bien souvent difficile de savoir qui possède quoi ? De très nombreux terrains sont la propriété de plusieurs personnes d’ou les conflits liés à la double vente qui encombrent les tribunaux.

Une société togolaise se propose d’y mettre fin avec son produit dénommé ‘Sland Clall’. Il donnera au futur acquéreur la possibilité de vérifier par un simple coup de téléphone le statut des lots bâtis ou non et d’identifier le véritable titulaire du titre foncier.

La société indique travailler avec les services centraux comme le cadastre et la direction de l’urbanisme pour vérifier la conformité des plans par rapport aux lotissements approuvés et aux zones classées.  

Pratiquement, le système semble simple. Chaque propriétaire enregistrera son titre foncier authentifié dans la base de données de ‘Sland Call’. Les collaborateurs de la société effectueront une visite technique des terrains ou des maisons, suivie d’une expertise pour s’assurer de l’exactitude des informations fournies. Chaque lot se verra attribuer un code consultable en ligne par accès sécurisé.

Sur le papier, l’idée est séduisante. Reste à convaincre les propriétaires et ça, c’est une autre paire de manches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.