Sur le papier, c’est une bonne idée

06/01/2016
Sur le papier, c’est une bonne idée

Reste à convaincre les (véritables) propriétaires

Au Togo, il est bien souvent difficile de savoir qui possède quoi ? De très nombreux terrains sont la propriété de plusieurs personnes d’ou les conflits liés à la double vente qui encombrent les tribunaux.

Une société togolaise se propose d’y mettre fin avec son produit dénommé ‘Sland Clall’. Il donnera au futur acquéreur la possibilité de vérifier par un simple coup de téléphone le statut des lots bâtis ou non et d’identifier le véritable titulaire du titre foncier.

La société indique travailler avec les services centraux comme le cadastre et la direction de l’urbanisme pour vérifier la conformité des plans par rapport aux lotissements approuvés et aux zones classées.  

Pratiquement, le système semble simple. Chaque propriétaire enregistrera son titre foncier authentifié dans la base de données de ‘Sland Call’. Les collaborateurs de la société effectueront une visite technique des terrains ou des maisons, suivie d’une expertise pour s’assurer de l’exactitude des informations fournies. Chaque lot se verra attribuer un code consultable en ligne par accès sécurisé.

Sur le papier, l’idée est séduisante. Reste à convaincre les propriétaires et ça, c’est une autre paire de manches.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.