Task force anti-drogue au PAL

17/01/2011
Task force anti-drogue au PAL

Une unité mixte composée de douaniers togolais et béninois, de policiers, de gendarmes et d’agents de l’Office central de répression du trafic illicite des drogues et du blanchiment, a été officiellement installé lundi au Port autonome de Lomé (PAL).
«Cette force conjointe a pour mission d’empêcher l’utilisation de la chaîne logistique maritime à des fins criminelles, de procéder aux analyses des risques et au ciblage des containers pouvant contenir de la drogue ou d’autre produits de contrebande », a expliqué l’un des membres de cette nouvelle unité.

La constitution de cette équipe de spécialistes est l’aboutissement d’un projet initié par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Depuis quelques années, l’Afrique de l’Ouest est devenue une Hub de transit pour la cocaïne en provenance de Colombie, du Venezuela et du Mexique. La marchandise est reconditionnée localement dans des laboratoires clandestins avant de prendre le chemin de l’Europe et de l’Amérique du Nord par voie maritime.
Autre technique des narcotrafiquants, le recours à des « mules » qui ingèrent la drogue ou la dissimulent sur leur propre personne ou dans leur bagage. Les douaniers de l’aéroport de Lomé effectuent plusieurs saisies chaque année et leurs collègues de l’aéroport Charles de Gaulle surveillent de près les passagers débarquant ou en transit à Paris.
D’après les données d’Interpol, organisation internationale de police, les Nations Unies estiment qu’environ 50 tonnes de cocaïne d’une valeur de 1,8 milliard de dollars circulent illégalement via l’Afrique de l’Ouest jusqu’en Europe, chaque année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.