Tchin-tchin

20/11/2015
Tchin-tchin

A Lomé, le Beaujolais nouveau est en vedette

Le Beaujolais nouveau est arrivé jeudi au Togo. 

La tradition veut que cette variété soit dévoilée le troisième jeudi de novembre.

Parmi les premiers à tester la cuvée 2015, Marc Fontbaustier, l’ambassadeur de France au Togo et Guy Lorenzo, le ministre de la Communication et des Sports lors d’une dégustation organisée à Lomé. Selon les producteurs, la qualité est cette année exceptionnelle en raison de très bonnes conditions météorologiques.

Malgré un budget de communication multiplié par deux cette saison, les ventes s'annoncent tout juste stables - l'an dernier, 28 millions de bouteilles avaient été écoulées - et les viticulteurs ont vendu leur vin en vrac moins cher.

Le Beaujolais nouveau est le seul vin à avoir une telle aura internationale grâce à une habile opération de marketing. Son goût fruité, agréable, soyeux et sa légèreté invitent à la gaîté et au partage. Pour les consommateurs non-avertis, c'est la porte d'entrée parfaite vers le monde du vin et des saveurs plus complexes. 

Marc Fontbaustier et Guy Lorenzo

Le vignoble beaujolais regroupe près de 3 000 exploitations au total (toutes appellations confondues), 12 coopératives, 169 négociants (Beaujolais, Mâconnais, Bourgogne).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.