Tempérer l’ardeur de l’océan

04/09/2015
Tempérer l’ardeur de l’océan

Blim Adoté Blivi

Le Togo est confronté depuis une trentaine d’années au phénomène de l’érosion côtière. Routes, exploitations agricoles et villages ont été engloutis. Le long du littoral, l’océan gagne chaque année en 4 et 15 mètres. Enorme. 

Si rien n’est fait, le Togo perdrait 350 mètres d’ici 10 ans, a prévenu lundi le professeur Blim Adoté Blivi qui était l’invité du Club diplomatique de Lomé (DCL).

Le Togo est confronté a un régime déficitaire du sédiment. Il n’y a plus suffisamment de sable pour que les flots des vagues puissent faire de la compensation, ce qui laisse libre cours à l’érosion, a expliqué ce géomorphologue.

Il a invité les pouvoirs publics à engager un plan ambitieux et a proposé des solutions susceptibles de tempérer l’ardeur de l’océan.

En dehors de la veille scientifique, il faut mettre en oeuvre des techniques de rechargement sédimentaires des plages. Cela consiste à aller chercher du sable en haute mer et venir faire de la compensation 

Un procédé efficace, mais cher ; environ 500 millions de Fcfa pour 200 mètres de côtes.

Avec une façade maritime de 50 km environ, le Togo fait partie des pays dont la position géographique offre des atouts favorables au développement socio-économique, mais l’océan ronge inexorablement la côte.

L'ambassadeur de France et le ministre Elliot Ohin

A l’initiative du gouvernement, il a été procédé à un certain nombre de travaux de protection comme la réfection des berges de l’embouchure du Lac-Togo et la stabilisation du littoral entre Aného et Goumou Kopé (3.500 mètres) avec l’installation d’épis.

Ces questions environnementales seront débattues en novembre prochain lors du Sommet de Lomé sur la sécurité maritime et le développement.

Créé à l’initiative du ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, le CDL est une association non-politique qui ambitionne de devenir le cadre privilégié d’échanges sur les grandes questions mondiales.

Un lieu de réflexion, de compétence et de proposition susceptible d’aiguiller la politique étrangère du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.