Tenue de rigueur

07/03/2013
Tenue de rigueur

Certains civils paradent dans les rues des grandes villes et au bord des routes en tenue kaki et rangers laissant penser qu’ils sont militaires. Ils veulent impressionner ou pire rançonner la population. Le ministre de la sécurité, Yark Damehane, vient de mettre en garde ces « usurpateurs ».

« Ces individus par leur tenue se font passer pour des personnels relevant des forces de défense et de sécurité seuls habileté à les porter », écrit le ministre dans un communiqué. Il appelle la population à la vigilance et lui demande de prévenir les forces de sécurité devant ces situations préjudiciables à la paix publique ».

M. Yark rappelle que le port de vêtement militaire ou de tenue apparentée est strictement interdit à toute personne ne relevant pas des corps militaires et paramilitaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.