Train de vie

09/02/2008
Train de vie

Il cisaillait la voie de chemin de fer Lomé-Kpalimé pour revendre les rails à des ferrailleurs. Les dommages sont énormes.

Sémékonawoé Agbagba, un jeune Togolais de 26 ans a été arrêté par la police en possession d'une cargaison de barres ferrailles ayant servi à la construction de la voie ferrée Lomé-Kpalimé (longue de 120 km), selon des sources proches de la police.Ce dernier qui s'apprêtait à les vendre au Port de Lomé, a été arrêté grâce à la vigilance des forces de sécurité.

Selon ces sources, Sémékonawoé Agbagba fait partie d'un grand réseau de trafiquants qui coupent les barres de ferrailles à l'aide de scie, après avoir déboulonné les traverses.

"Au niveau des villages d'Assahoun, d'Atsé Kopé etc..., le spectacle est désolant. Car sur une longue distance, ces voleurs ont détruit notre chemin de fer", a expliqué un responsable de la Police.

Selon lui, les dommages causés par ces trafiquants sont énormes et peuvent être évalués à plus de 4 milliards de F.CFA.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.