Train de vie

09/02/2008
Train de vie

Il cisaillait la voie de chemin de fer Lomé-Kpalimé pour revendre les rails à des ferrailleurs. Les dommages sont énormes.

Sémékonawoé Agbagba, un jeune Togolais de 26 ans a été arrêté par la police en possession d'une cargaison de barres ferrailles ayant servi à la construction de la voie ferrée Lomé-Kpalimé (longue de 120 km), selon des sources proches de la police.Ce dernier qui s'apprêtait à les vendre au Port de Lomé, a été arrêté grâce à la vigilance des forces de sécurité.

Selon ces sources, Sémékonawoé Agbagba fait partie d'un grand réseau de trafiquants qui coupent les barres de ferrailles à l'aide de scie, après avoir déboulonné les traverses.

"Au niveau des villages d'Assahoun, d'Atsé Kopé etc..., le spectacle est désolant. Car sur une longue distance, ces voleurs ont détruit notre chemin de fer", a expliqué un responsable de la Police.

Selon lui, les dommages causés par ces trafiquants sont énormes et peuvent être évalués à plus de 4 milliards de F.CFA.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.