Transpirer pour la bonne cause

11/03/2016
Transpirer pour la bonne cause

Les coureurs de l'association

La désintégration de la cellule familiale au Togo condamne certains enfants, âgés entre 10 et 15 ans, à vivre dans la rue afin de subvenir à leurs besoins ou à ceux de leurs familles.  On y trouve pêle-mêle les enfants domestiques, les enfants victimes de divers trafics, d’exploitation et de maltraitance ainsi que les petites filles prostituées.

L’association belge ‘Goto Togo asbl’ oeuvre en partenariat avec l’ONG JATO (Jeunesse Antonienne Togolaise) à la réinsertion sociale de jeunes filles à la rue en conflit avec la loi ou orphelines. L’opération consiste à prendre en charge l’hébergement pendant 2 ans, les frais de scolarité et les soins de santé. L’objectif est de favoriser la réintégration.

Pour financer ses actions, l’ONG organise tout au long de l’année de nombreux évènements. Le prochain aura lieu le 29 mai.

A l'occasion de la 37e édition des 20 km de Bruxelles, ‘Goto Togo asbl’ propose aux coureurs de bon niveau de rejoindre son équipe. Un engagement de 30 euros dont 5 euros ira à l’association.

    

Inscription et information

info (at) gototogo.org

 

Informations complémentaires

FORMULAIRE BRUSSEL.pdf 502,48 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.