Tratic routier en souffrance

29/07/2008
Tratic routier en souffrance

La rupture du pont de Mamakpapé sur la nationale N°1 a des répercussions désastreuses sur le trafic routier. Depuis lundi, la route de Kpalimé, la seule piste de relais qui rejoint le nord par Atakpamé, connaît des embouteillages monstres. Le ministère de la Sécurité a été obligé de déployer des forces de l'ordre pour réglementer la circulation et organiser la déviation des poids lourds sur cette route.

"Cet axe est difficile a pratiquer, d'abord parce qu'il n'est pas large mais surtout parce qu'il comporte de nombreuses crevasses" explique un conducteur de Titan. Il faut donc être très prudent en empruntant cette route.

Des mesures d'urgence sont en train d'être prises pour rétablir la circulation sur la nationale N°1 à partir des déviations qui seront opérationnelles dans quelques jours.

Les liaisons entre le Togo et le Burkina sont affectées par les dommages causés sur le pont de pont de Mamakpapé par les récentes intempéries.

La semaine dernière, des pluies incessantes ont fait un mort et 644 sinistrés dont 325 enfants à Atapkamé (environ 210 km au nord de Lomé), selon un communiqué du gouvernement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.