Travailler dans la sécurité

19/01/2008
Travailler dans la sécurité

« La prévention, la sécurité et la santé au travail contribuent à l'accroissement de la productivité et à l'intégration sous régionale ». Partant de ce postulat, le Bureau international du travail (BIT) organise depuis vendredi à Lomé une table ronde permettant d'élaborer des textes réglementaires qui feront partie d'un ensemble de mesures destinées à renforcer la protection sociale.

Trois pays ont été retenus par le BIT pour ces rencontres, le Togo, le Burkina et le Niger.Cette notion de sécurité et de protection sur le lieu de travail n'existe pas au Togo. Salariés du secteur privé et fonctionnaires sont, à cet égard, logés à la même enseigne.

Et la situation est encore plus alarmante dans le secteur informel.

Le souhait du BIT est que le pays se dote d'un cadre légal sur la santé et la sécurité au travail. Avec à la clé des sanctions pour les récalcitrants qu'ils soient issus du public ou du privé.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.