Tristesse et sentiment de gâchis

10/01/2014
Tristesse et sentiment de gâchis

Triste anniversaire. Il y a un an, le grand marché de Kara était ravagé par les flammes. Pas un accident, pas un court-circuit, mais un incendie criminel. Les enquêteurs disposent des preuves matérielles. 881 commerçantes ont tout perdu. Leurs stocks, leurs échoppes et pour certaines des sommes importantes en espèces. 

Une messe s’est déroulée dans la matinée à la cathédrale de Kara en présence d’une foule nombreuse constituée des victimes et de leurs proches.

L’incendie du marché de Kara et de celui de Lomé, survenu le 12 janvier 2013, a constitué un coup sérieux pour l’économie du pays. Les dégâts sont estimés à 6 milliards de Fcfa.

Le gouvernement a procédé aux indemnisations à hauteur de 2 milliards et des marchés provisoires ont été aménagés dans les deux villes afin que le commerce puisse reprendre dans les meilleurs délais.

Photo : le marché de Lomé quelques heures après l'incendie

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.