Tristesse et sentiment de gâchis

10/01/2014
Tristesse et sentiment de gâchis

Triste anniversaire. Il y a un an, le grand marché de Kara était ravagé par les flammes. Pas un accident, pas un court-circuit, mais un incendie criminel. Les enquêteurs disposent des preuves matérielles. 881 commerçantes ont tout perdu. Leurs stocks, leurs échoppes et pour certaines des sommes importantes en espèces. 

Une messe s’est déroulée dans la matinée à la cathédrale de Kara en présence d’une foule nombreuse constituée des victimes et de leurs proches.

L’incendie du marché de Kara et de celui de Lomé, survenu le 12 janvier 2013, a constitué un coup sérieux pour l’économie du pays. Les dégâts sont estimés à 6 milliards de Fcfa.

Le gouvernement a procédé aux indemnisations à hauteur de 2 milliards et des marchés provisoires ont été aménagés dans les deux villes afin que le commerce puisse reprendre dans les meilleurs délais.

Photo : le marché de Lomé quelques heures après l'incendie

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo doit se doter d'une cyberpolice

Tech & Web

L’augmentation du nombre d’utilisateurs d’internet constitue la principale tendance qui favorise l’accroissement de la cybercriminalité au Togo.

Nouvelle grève de 72h

Justice

Les greffiers ont reconduit leur mouvement de grève pour 72h. Ils réclament une amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Golfe de Guinée : pas de répit pour les trafiquants

Coopération

Un exercice naval de grande ampleur impliquant les Marines du Bénin et du Togo s’est achevé samedi à Lomé.

Le sacre d’AS Togo Port

Sport

As Togo Port a remporté dimanche le championnat de D1 à l’issue de la 26e et dernière journée en dépit d’une défaite contre Agaza FC.