Un bateau togolais en route pour Gaza

04/02/2009
Un bateau togolais en route pour Gaza

Le « Tali », un bateau battant pavillon togolais et transportant des tonnes d'aide humanitaire est parti lundi à minuit de la ville portuaire de Tripoli, dans le nord du Liban, pour la bande de Gaza, via Chypre. Le "bateau de la fraternité" transporte des tonnes de médicaments, produits alimentaires, jouets, vêtements, détergents, matelas et poches de sang offerts par des ONG libanaises et palestiniennes, a affirmé mardi l'un des organisateurs Moustapha Dornaika.

Parmi la délégation de huit personnes à bord du bateau se trouve des activistes dont l'ancien archevêque grec-catholique de Jérusalem, Monseigneur Hilarion Kabouji, qui avait quitté la Ville sainte dans les années 70 après avoir été emprisonné en Israël pour soutien à l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)."Nous avons décidé de mener cette mission en solidarité avec le peuple de Gaza pour qu'il ne se sente pas coupé du monde", a indiqué un autre organisateur Hani Suleimane.

Le bateau immatriculé au Togo appartient à un Palestinien dont on ignore l'identité ; il a fait escale à Chypre comme première étape pour inspection avant de poursuivre sa route vers Gaza mercredi.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.