Un cargo togolais capturé par les pirates somaliens

14/04/2009
Un cargo togolais capturé par les pirates somaliens

Les pirates somaliens ont capturé mardi deux cargos, démontrant que les récentes opérations commando française et américaine n'ont pas entamé leur détermination à s'attaquer aux navires passant au large de la Somalie. Des pirates à bord de "trois ou quatre embarcations" se sont, notamment, emparés d'un cargo libanais, battant pavillon du Togo, a indiqué le commandement naval de l'Otan situé à Northwood, en Angleterre.

Il pourrait s'agir du « Tali » (photo), un navire qui avait été arraisonné en février dernier par la marine israélienne lors d'une opération humanitaire vers Gaza.Les pirates ont fait cette activité l'une des plus lucratives de Somalie, pays en guerre civile depuis 1991.

Le responsable du Bureau maritime international (BMI) Noel Choong a apporté son soutien à une approche musclée contre cette piraterie qui perturbe une route maritime des plus fréquentées de la planète.

Au moins 18 navires et près de 300 membres d'équipage sont détenus par différents groupes de pirates somaliens.

La recrudescence de ces actes en 2008 a conduit au déploiement d'une imposante armada constituée d'une vingtaine de bâtiments de guerre opérant sous commandement des Etats-Unis, de l'OTAN, de l'Union européenne ou national à l'image de la Chine ou de la Russie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.