Un cargo togolais capturé par les pirates somaliens

14/04/2009
Un cargo togolais capturé par les pirates somaliens

Les pirates somaliens ont capturé mardi deux cargos, démontrant que les récentes opérations commando française et américaine n'ont pas entamé leur détermination à s'attaquer aux navires passant au large de la Somalie. Des pirates à bord de "trois ou quatre embarcations" se sont, notamment, emparés d'un cargo libanais, battant pavillon du Togo, a indiqué le commandement naval de l'Otan situé à Northwood, en Angleterre.

Il pourrait s'agir du « Tali » (photo), un navire qui avait été arraisonné en février dernier par la marine israélienne lors d'une opération humanitaire vers Gaza.Les pirates ont fait cette activité l'une des plus lucratives de Somalie, pays en guerre civile depuis 1991.

Le responsable du Bureau maritime international (BMI) Noel Choong a apporté son soutien à une approche musclée contre cette piraterie qui perturbe une route maritime des plus fréquentées de la planète.

Au moins 18 navires et près de 300 membres d'équipage sont détenus par différents groupes de pirates somaliens.

La recrudescence de ces actes en 2008 a conduit au déploiement d'une imposante armada constituée d'une vingtaine de bâtiments de guerre opérant sous commandement des Etats-Unis, de l'OTAN, de l'Union européenne ou national à l'image de la Chine ou de la Russie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.