Une Journée de la non violence instituée au Togo

25/01/2010
Une Journée de la non violence instituée au Togo

Une dizaine d’associations regroupée au sein du « Réseau pour la non violence, le pardon et la paix » (RNPP) ont décidé lundi à Lomé de faire de la date du 25 janvier, la Journée de la paix et de la non violence au Togo.
Le président du Réseau, le pasteur Edoh Komi, a indiqué que des actions seraient menées à compter de cette première édition pour inciter les populations à adopter des comportements non violents avant pendant et après les élections présidentielles.
« La violence est une impasse et la recherche d’alternative est une nécessité », a expliqué M. Edoh. La première édition de cette journée décrétée « journée de pardon et de paix au Togo » a été célébrée en présence des représentants des autorités administratives, traditionnelles, militaires et des confessions religieuses.
« Si nous avons choisi ce date symbolique du 25 janvier, c’est parce que le 25 janvier 1993 une manifestation avait été réprimée dans le sang. Pour nous, c’est une journée de référence à laquelle il faut attacher une importance toute particulière », a expliqué le pasteur Komi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.