Une Journée de la non violence instituée au Togo

25/01/2010
Une Journée de la non violence instituée au Togo

Une dizaine d’associations regroupée au sein du « Réseau pour la non violence, le pardon et la paix » (RNPP) ont décidé lundi à Lomé de faire de la date du 25 janvier, la Journée de la paix et de la non violence au Togo.
Le président du Réseau, le pasteur Edoh Komi, a indiqué que des actions seraient menées à compter de cette première édition pour inciter les populations à adopter des comportements non violents avant pendant et après les élections présidentielles.
« La violence est une impasse et la recherche d’alternative est une nécessité », a expliqué M. Edoh. La première édition de cette journée décrétée « journée de pardon et de paix au Togo » a été célébrée en présence des représentants des autorités administratives, traditionnelles, militaires et des confessions religieuses.
« Si nous avons choisi ce date symbolique du 25 janvier, c’est parce que le 25 janvier 1993 une manifestation avait été réprimée dans le sang. Pour nous, c’est une journée de référence à laquelle il faut attacher une importance toute particulière », a expliqué le pasteur Komi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.