Une Journée de la non violence instituée au Togo

25/01/2010
Une Journée de la non violence instituée au Togo

Une dizaine d’associations regroupée au sein du « Réseau pour la non violence, le pardon et la paix » (RNPP) ont décidé lundi à Lomé de faire de la date du 25 janvier, la Journée de la paix et de la non violence au Togo.
Le président du Réseau, le pasteur Edoh Komi, a indiqué que des actions seraient menées à compter de cette première édition pour inciter les populations à adopter des comportements non violents avant pendant et après les élections présidentielles.
« La violence est une impasse et la recherche d’alternative est une nécessité », a expliqué M. Edoh. La première édition de cette journée décrétée « journée de pardon et de paix au Togo » a été célébrée en présence des représentants des autorités administratives, traditionnelles, militaires et des confessions religieuses.
« Si nous avons choisi ce date symbolique du 25 janvier, c’est parce que le 25 janvier 1993 une manifestation avait été réprimée dans le sang. Pour nous, c’est une journée de référence à laquelle il faut attacher une importance toute particulière », a expliqué le pasteur Komi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.