Vers l’interdiction des sacs plastiques

27/05/2010
Vers l’interdiction des sacs plastiques

La Mairie de Lomé et l’ONG « Environnement plus » ont décidé de faire la chasse aux sacs plastiques qui jonchent les rues et s’accrochent aux arbres.
Avec le soutien de la Présidence de la République, elles ont décidé d’éliminer les déchets hautement polluants par enfouissement et incinération.
Mercredi à Lomé, l’ONG a donné le coup d’envoi d’une opération de rachat des sacs plastiques aux prix de 75f CFA le Kg.
«Ce projet qui est dans sa phase pilote vise à promouvoir la protection de l’environnement au Togo en dépolluant la ville de Lomé. Les plastiques usagers prolifèrent dans nos rues et obstruent les égouts », a expliqué le porte-parole de l’organisation.
Plusieurs points de collecte ont été installés dans la capitale.
Les sachets, très fins pour la plupart, sont tout simplement jetés en sortant des magasins ou des marchés. Ils sont devenus un spectacle tristement familier aussi bien dans les agglomérations qu’à la campagne.

Les sacs plastiques bloquent les tuyaux de canalisation et les égouts, asphyxient les animaux de ferme ainsi que la faune maritime et polluent le sol au fur et à mesure qu’ils se décomposent.
A terme, le Togo devrait s’orienter vers une interdiction pure et simple de ces sacs, comme c’est désormais le cas dans de nombreux pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.