Voie publique et commerce informel

30/03/2016
Voie publique et commerce informel

Démolition des échoppes illégales mercredi dans les rues de Lomé

Les bulldozers de la Mairie de Lomé sont entrés en action mercredi pour démolir les kiosques et autres commerces qui occupent illégalement le domaine public dans les quartiers Nukafu et Wuiti à Lomé. Un phénomène qui touche l’ensemble de la capitale.

Les ‘propriétaires’ avaient été priés de dégager il y a plusieurs mois, sans grand succès.

Ces échoppes qui pullulent sur les trottoirs constituent un danger pour les piétons et les automobilistes. 

Sur le boulevard Jean-Paul II, par exemple, la présence de ces commerces est un casse-tête pour l’entreprise de TP chargée de sa rénovation.

La rue africaine est le commerce de l’informel, mais les responsables municipaux veulent mettre un terme à l’occupation anarchique de la voie publique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.