Voie publique et commerce informel

30/03/2016
Voie publique et commerce informel

Démolition des échoppes illégales mercredi dans les rues de Lomé

Les bulldozers de la Mairie de Lomé sont entrés en action mercredi pour démolir les kiosques et autres commerces qui occupent illégalement le domaine public dans les quartiers Nukafu et Wuiti à Lomé. Un phénomène qui touche l’ensemble de la capitale.

Les ‘propriétaires’ avaient été priés de dégager il y a plusieurs mois, sans grand succès.

Ces échoppes qui pullulent sur les trottoirs constituent un danger pour les piétons et les automobilistes. 

Sur le boulevard Jean-Paul II, par exemple, la présence de ces commerces est un casse-tête pour l’entreprise de TP chargée de sa rénovation.

La rue africaine est le commerce de l’informel, mais les responsables municipaux veulent mettre un terme à l’occupation anarchique de la voie publique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.