A Lomé, l’incompréhension

09/01/2010
A Lomé, l’incompréhension

Les habitants de Lomé étaient sous le choc vendredi soir après l'annonce de l'attaque de l'autobus de la sélection togolaise alors qu'il franchissait la frontière entre le Congo et l'Angola, où se disputera la Coupe d'Afrique (CAN-2010).
"Je suis complètement bouleversé. Je n'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé", confie Armel Adjoun, membre d'un club des supporteurs des Eperviers (surnom donné à la sélection togolaise).
"Dans l'ordre normal des choses, le Togo ne doit plus jouer", affirme ce jeune supporteur vêtu de tee-shirt jaune frappé de la mention "Allez les Eperviers".
Non loin de lui, Adjoua, revendeuse de pain, renchérit: "Je ne demande qu'une chose: que nos Eperviers rentrent à Lomé".
"Nous ne pouvons plus jouer cette CAN: nos joueurs sont blessés et d'autres n'ont plus le moral", estime Adjoua.
A Dékon et à Bè, les quartiers populaires de Lomé, le sujet était au centre des discussions. Dans les rues, de petits groupes de jeunes commentaient l'attaque.
"C'est une attaque bien préparée, car le Togo n'est pas le seul pays envoyé à Cabinda", commente l'un des jeunes.
"Moi, je pense que c'est un pur hasard. Cela pouvait à une autre sélection nationale", estime un autre.
A Kodjoviakopé, le quartier qui a vu grandir l'attaquant de Manchester City (1re division d'Angleterre) Emmanuel Adebayor, l'inquiétude était grande.
"Tout le quartier est en alerte depuis quelques heures, car nous avons des amis qui nous appellent de l'Europe pour nous informer", raconte Evariste, membre du fan club Adebayor.
Le Togo a décidé vendredi soir de dépêcher une délégation à Pointe Noire (Congo) où se trouve la sélection togolaise.
"Le gouvernement qui suit heure par heure l’évolution de la situation a décidé de dépêcher une délégation à point noire où se trouve présentement toute l’équipe pour soutenir nos compatriotes et toute la délégation et évaluer la situation", indique un communiqué du gouvernement lu à la télévision nationale.
"Le peuple togolais sera tenu informé régulièrement de l’évolution de ce douloureux évènement", souligne le communiqué, sans autre précision.
Le Togo devait débuter la CAN contre le Ghana le lundi 11 janvier à Cabinda.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.