A Lomé, l’incompréhension

09/01/2010
A Lomé, l’incompréhension

Les habitants de Lomé étaient sous le choc vendredi soir après l'annonce de l'attaque de l'autobus de la sélection togolaise alors qu'il franchissait la frontière entre le Congo et l'Angola, où se disputera la Coupe d'Afrique (CAN-2010).
"Je suis complètement bouleversé. Je n'arrive pas à comprendre ce qui s'est passé", confie Armel Adjoun, membre d'un club des supporteurs des Eperviers (surnom donné à la sélection togolaise).
"Dans l'ordre normal des choses, le Togo ne doit plus jouer", affirme ce jeune supporteur vêtu de tee-shirt jaune frappé de la mention "Allez les Eperviers".
Non loin de lui, Adjoua, revendeuse de pain, renchérit: "Je ne demande qu'une chose: que nos Eperviers rentrent à Lomé".
"Nous ne pouvons plus jouer cette CAN: nos joueurs sont blessés et d'autres n'ont plus le moral", estime Adjoua.
A Dékon et à Bè, les quartiers populaires de Lomé, le sujet était au centre des discussions. Dans les rues, de petits groupes de jeunes commentaient l'attaque.
"C'est une attaque bien préparée, car le Togo n'est pas le seul pays envoyé à Cabinda", commente l'un des jeunes.
"Moi, je pense que c'est un pur hasard. Cela pouvait à une autre sélection nationale", estime un autre.
A Kodjoviakopé, le quartier qui a vu grandir l'attaquant de Manchester City (1re division d'Angleterre) Emmanuel Adebayor, l'inquiétude était grande.
"Tout le quartier est en alerte depuis quelques heures, car nous avons des amis qui nous appellent de l'Europe pour nous informer", raconte Evariste, membre du fan club Adebayor.
Le Togo a décidé vendredi soir de dépêcher une délégation à Pointe Noire (Congo) où se trouve la sélection togolaise.
"Le gouvernement qui suit heure par heure l’évolution de la situation a décidé de dépêcher une délégation à point noire où se trouve présentement toute l’équipe pour soutenir nos compatriotes et toute la délégation et évaluer la situation", indique un communiqué du gouvernement lu à la télévision nationale.
"Le peuple togolais sera tenu informé régulièrement de l’évolution de ce douloureux évènement", souligne le communiqué, sans autre précision.
Le Togo devait débuter la CAN contre le Ghana le lundi 11 janvier à Cabinda.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.