Adebayor attend du courrier

30/05/2007
Adebayor attend du courrier

L'attaquant d'Arsenal (1re div. anglaise) Emmanuel Adebayor, "grâcié" vendredi dernier avec deux de ses coéquipiers, a exigé mardi soir que la décision de la Fédération togolaise de football (FTF) lui soit notifiée avant de rejoindre la sélection nationale. Emmanuel Adebayor, le capitaine des "Eperviers" (surnom donné à la sélection nationale), l'attaquant Kader Cougbadja (Jazira Abou Dhabi/EAU) et le défenseur Nibombé Daré (Mons/2e div. belge) avaient été exclus de la sélection nationale le 25 mars pour "comportement d'indiscipline caractérisée".

Ils étaient considérés comme les "meneurs" de la fronde des joueurs, qui réclament chacun 30 millions de francs CFA (45.735 euros) d'arriérés de primes du Mondial-2006 en Allemagne."Je n'ai reçu aucune lettre ou décision de la Fédération levant la suspension. C'est à travers les médias que j'ai appris cette décision", a déclaré Emmanuel Adebayor sur la radio privée sportive Sport Fm.

"Je suis à Lomé depuis une semaine, personne ne m'a approché. Dans ces conditions, je ne peux pas rejoindre la sélection nationale", a-t-il indiqué.

Selon la FTF, "c'est M. Adebayor qui a plutôt refusé de recevoir la décision".

"Nous lui avons envoyé la décision de levée de sanction par l'intermédiaire de notre facteur. Il a renvoyé ce dernier", a expliqué Zep Kuété, le manager de la FTF, soulignant que la même décision a été envoyée aux clubs des intéressés.

La plupart des professionnels retenus par l'entraîneur du Togo, le Nigérian Stephen Keshi, dont Emmanuel Adebayor pour le match Sierra Leone le 2 juin à Freetown comptant pour la 4e journée des qualifications (groupe 9) à la CAN-2008, n'avaient pas encore repris les séances d'entraînement, avait constaté mardi un journaliste de l'AFP.

Seulement quatre professionnels dont Eric Akoto (AK Graz/AUT) et Emmanuel Mathias (El Gaoufel/TUN) ont rejoint le groupe.

La sélection du Togo avait été secouée durant le Mondial-2006 par un conflit entre dirigeants et joueurs, à propos de promesses de primes non tenues.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.