Adebayor regrette l'absence de Tata Avlessi

21/06/2008
Adebayor regrette l'absence de Tata Avlessi

L'attaquant d'Arsenal (1re div. anglaise) et capitaine de la sélection togolaise Emmanuel Adebayor a déploré samedi, le manque de "cohésion" au sein du bureau de la Fédération togolaise de football (FTF), invitant son président à être disponible aux côtés des joueurs. "Moi je vois qu'il n'y a pas de cohésion au sein de nos dirigeants. Je le dis en tant que capitaine et porte-parole des joueurs", a déclaré Adebayor à la télévision nationale.

"Si dans une maison, les parents ne s'entendent pas, la situation est compliquée pour les enfants. Entre joueurs, l'ambiance est bonne, car nous sommes tous des amis d'enfance", a-t-il indiqué."Vous vous rendez compte, je viens de passer environ un mois au Togo où j'ai fait deux matches avec la sélection. Mais je n'ai jamais vu le président de la FTF. C'est difficile de travailler dans ce contexte", a souligné l'international togolais.

Le sélectionneur Français du Togo, Henri Stambouli a déjà dénoncé dans le bimensuel sportif togolais "l'Equipe Sportive" paru cette semaine, des "dissensions" au sein des membres de la Fédération.

"Je crois que c'est le moment de fumer le calumet de la paix de manière à s'unir derrière l'équipe nationale", a souligné le technicien français.

Le Togo, qui dispute les qualifications combinées pour le Mondial-2010 et la CAN-2010, est 2e du groupe 11, derrière le Swaziland et devant la Zambie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.