Amendes et sanctions dans le monde du foot

03/07/2013
Amendes et sanctions dans le monde du foot

La commission de discipline de la Fédération togolaise de football (FTF) vient d’infliger 5 matches de suspension au joueur Orega Zadi de Semassi de Sokodé à la suite des incidents qui ont émaillé la fin de la rencontre AS Togo Port vs Sémassi comptant pour la première journée du championnat national de la D1,  disputée le 12 mai dernier au stade municipal de Lomé. C’est ce qu’indique un communiqué publié mercredi par la FTF.

Orega Zadi, prétextant d’une insuffisance de temps réglementaire à la fin du match, s’est rué sur l’arbitre Sewonou Yao. Un comportement qui a provoqué l’envahissement de l’aire de jeu par des supporters de Semassi qui faisaient valoir la même réclamation et cherchaient à s‘en prendre aux officiels de cette rencontre.

Le club Semassi à qui appartient le joueur devra  s’acquitter d’une amende de 200.000 Fcfa du fait du comportement des supporteurs.

Par ailleurs, la Commission a également donné match perdu par forfait à l’Etoile Filante de Lomé qui avait, non seulement refusé de disputer le match de la première journée contre Kotoko de Lavié, mais aussi a rendu son terrain de jeu indisponible le jour du match.

Le club du quartier commercial de Lomé devra en outre s’acquitter d’une amende  de 100.000 Fcfa.

D’autres dossiers restent pendants devant la Commission de Discipline, notamment les dossiers Agaza vs Semassi de la 3e journée, Tchaoudjo A.C vs Maranatha de la 5e journée et Agaza vs Etoile Filante de la 9e journée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !